étymologie du genre Henicophaps

Colombes et tourterelles exotiques

Notre forum s'adresse essentiellement aux éleveurs. Nous souhaitons offrir des informations utiles ; mettre en relation les passionnés. Les oiseaux de compagnie font l'objet d'autres forums plus spécialisés que le nôtre.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
~~~~ N'oubliez pas de vous présenter ~~~~ Pensez à vous inscrire sur l'annuaire et sur la mappemonde ~~~~

Partagez | 
 

 étymologie du genre Henicophaps

Aller en bas 
AuteurMessage
mbumb
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3232
Age : 60
Localisation : France - Bouches du Rhône
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: étymologie du genre Henicophaps   Mer 13 Mar 2013 - 21:43

voici un genre bien particulier HENICOPHAPS de henicos- (unique, singulier) et –phaps, une des cinq appellations grecques désignant un colombidé (phassa –peleias –trugon – oenas – phaps). Avec seulement deux espèces, ce gros pigeon forestier, muni d’un bec piocheur très fort, adapté à un régime fouisseur...semble un très étrange colombidés. Comme pour les autres espèces comportant le radical –phaps, beaucoup de langues étrangères emploie le qualificatif d’ailes bronzées pour ce genre : Bronzewing, Paloma Bronce, Bronsleugelduif...

Henicophaps albifrons : Colombine à front blanc


photo S. Martens, photographié au Dovemeeting

albifrons : de alba- (blanc) et -frons (front) donc simplement à front blanc comme l’indique son nom français, espagnol (Paloma-bronce Frentiblanca) ou allemand (weißeStirntaube).
On la rencontre en Papouasie sur de nombreuses iles. De couleur très sombre dans l’ensemble, elle est noire en néerlandais (Zwarte Bronsvleugelduif).


Henicophaps foersteri : Colombine à Nouvelle Bretagne
foesteri : en hommage au botaniste et collecteur allemand F. Foerster (1865-1918). Strictement insulaire de l’ile de Nouvelle Bretagne (Papouasie Nouvelle Guinée) son origine ne fait aucun doute : New Britain-bronzeving, Paloma-bronce de Nueva Bretaña, New-Britainbronsvleugelduif).
Sans front blanc, elle possède un bandeau rouge sur le dessus de la tête, du bec à la nuque, caractère relevé en allemand (Rotscheiteltaube) uniquement. C'est une espèce inconnue en captivité en Europe...
Revenir en haut Aller en bas
 
étymologie du genre Henicophaps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Colombes et tourterelles exotiques :: Henicophaps :: Expériences d' élevage .-
Sauter vers: